Surveiller sa tension au quotidien

L'automesure tensionnelle pour être acteur de sa maladie

L’automesure tensionnelle est un moyen simple, fiable et validé par les autorités de santé, pour connaître la valeur de la pression artérielle. Le patient participe activement à sa prise en charge.

L’automesure tensionnelle permet de s’affranchir de l’effet dit « blouse blanche » : en situation de consultation avec le médecin traitant, la pression artérielle a tendance à augmenter.


L’automesure suit un protocole précis et est recommandée avant d'affirmer le diagnostic d’hypertension artérielle. Elle permet également de savoir si le traitement est efficace chez la personne hypertendue.

On évite ainsi de diagnostiquer par excès l’hypertension ou de « surtraiter » la personne hypertendue.

Odoo • Texte et Image

Pour qui ?


Pour le patient dont la pression artérielle est trop élevée au cabinet du médecin : l’automesure tensionnelle permet de confirmer ou d’écarter le diagnostic d’hypertension artérielle. 

 

Pour la personne hypertendue déjà traitée, dont la pression artérielle est trop élevée en consultation, afin d’adapter le traitement si nécessaire.

Comment fonctionne l'automesure tensionnelle ?

 Le médecin traitant prescrit une automesure.

 Le pharmacien prête un autotensiomètre. Il explique au patient le fonctionnement de l’appareil et le protocole de recueil des données. 

 Le patient réalise ses mesures à domicile.

 Le patient retourne le tensiomètre et la fiche de recueil des données à la pharmacie.

 Le pharmacien vérifie la qualité du recueil des données et envoie les résultats au médecin traitant.

Au Pôle Santé Paris 13, c'est...

1080
Automesures tensionnelles réalisées depuis 2012
20
pharmacies participantes