CPTS Paris 13 : le bilan de nos actions 2020-2021
24 décembre, 2021 par
CPTS Paris 13 : le bilan de nos actions 2020-2021
Alexandra PORTAS


Le 18 novembre 2021 s’est déroulée l’assemblée générale de la CPTS Paris 13.
Son but ? Faire le point sur les différentes actions menées au cours de l’année et élire les nouveaux membres du conseil d’administration.

Faisons le point.

Rappel : qu’est-ce que la CPTS Paris 13 ?

Vous la connaissez peut-être sous le nom de Pôle Santé Paris 13. La Communauté Professionnelle Territoriale de Santé Paris 13 est une association définie par la loi 1901. Elle regroupe plus de 200 professionnels de santé du 13ème arrondissement de Paris. Mais aussi des acteurs médico-sociaux et des représentants des usagers pour mieux répondre aux besoins de la population du territoire.

La CPTS Paris 13 n’est pas un lieu de santé, et il n’y a aucune prise de rendez-vous. Notre mission est de coordonner les soins et les actions de prévention menées avec les professionnels de santé, du social et du médico-social du 13ème.

Nos 4 grandes missions sont : 

  • L’accessibilité 

  • La coordination 

  • La prévention 

  • L’évolution de l’offre de soins

Face aux nombreux changements sur notre territoire (vieillissement de la population, augmentation des maladies chroniques, système hospitalier sous tension, etc.), il est essentiel que nous soyons entourés de professionnels de soins primaires, hospitaliers et médico-sociaux pour relever ces défis.

Tous les ans, le Pôle de Santé Paris 13 se réunit pour son assemblée générale.

Son but ? C’est notamment de valider le rapport financier, le rapport d’activité, d’approuver le budget de l’année prochaine et procéder au renouvellement partiel du conseil d’administration. Cela rentre comme critère de qualité pour le financement de l’Agence régionale de santé.

La CPTS Paris 13 fait le plein de nouveaux membres

75 professionnels de santé ont participé à l’assemblée générale.

Nous les remercions pour leur implication. En 2021, le nombre d’adhésions s’est élevé à 147 professionnels de santé et structures médico-sociales.

Le conseil d'administration fait peau neuve

La CPTS Paris 13 devait élire de nouveaux membres au conseil d’administration. Les sièges vacants étaient : 

  • 3 sièges pour le collège 1 - professionnels adhérant à titre individuel 

  • 1 siège pour le collège 2 - organisations de santé, médico-sociales et sociales

  • 1 siège pour le collège 3 - personnes morales représentant les patients, les usagers, les habitants


Bienvenue aux nouveaux élus : 

  • Stéphane Flori (kinésithérapeute), Florence Thorez (diététicienne, ré-élue) et Hugo Valentin (podologue) rejoignent Sandrine Beaudier (infirmière), Abdelghani Benchoubane (infirmier), Jeanne Gispert (médecin généraliste), Patricia Lucidarme (sage-femme), Michel Leroy (pharmacien) et Gwennaelle Salmon (sage-femme) dans le collège 1 des professionnels adhérant à titre individuel.

  • La Maison Médicale de Garde du 13ème arrondissement de Paris est réélue aux côtés de Ensemble-M2A (maison des Aînés et des Aidants du 13ème) et ASM13 (Association de Santé Mentale du 13ème arrondissement), pour le collège 2.

  • L’A.S.T.S. (Association Science Technologie Société) rejoint Anne-Marie Guérin, présidente de l’association Générations 13 et Jacques Deschamps, vice-président de l’association Ligue contre le Cancer.

Du changement au bureau du Pôle Santé Paris 13

Suite à l’assemblée générale, le conseil d’administration s’est réuni pour élire les nouveaux membres du bureau.

Co-présidente : Sandrine Beaudier, infirmière
Co-présidente : Jeanne Gispert, médecin généraliste

Trésorier : Michel Leroy, pharmacien

Trésorière adjointe : Stéphane Flori, kinésithérapeute

Secrétaire général : Hugo Valentin, podologue

Secrétaire adjointe : Naïma Lafhairi, directrice Ensemble M2A

Nous leur souhaitons la bienvenue !

La charte de la CPTS Paris 13 : des professionnels de santé engagés

Nous avons à cœur que les adhérents de la CPTS Paris 13 partagent les mêmes valeurs et responsabilités. C'est pourquoi chacun d'entre eux signe notre nouvelle charte lorsqu'ils adhèrent à la CPTS. On y retrouve la raison d’être, les piliers fondamentaux et les principes de fonctionnement. Elle fédère les soignants autour de valeurs communes et un objectif commun : la prise en charge coordonnée du patient.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la santé est « un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité ». C’est à partir de cette définition que la CPTS Paris 13 s’efforce de répondre aux besoins de la population du territoire.

La charte met en avant les 5 piliers fondamentaux de la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé Paris 13 qui sont : 

  1. La responsabilité collective : les membres de la CPTS Paris 13 sont responsables collectivement de la population du territoire et de leur parcours dans le système de santé

  2. La qualité : nous sommes dans une démarche d’amélioration continue

  3. L’indépendance : chaque membre préserve son indépendance intellectuelle et agit dans l’intérêt des patients

  4. La solidarité : envers les patients mais aussi interprofessionnelle

  5. Le respect et la bienveillance : le respect de soi et de l’autre, mais aussi des codes de santé publique et de déontologie

Viennent ensuite les principes de fonctionnement.

La CPTS regroupe tous les professionnels de santé inscrits ou non au code de la santé publique mais aussi les professions médico-sociales et sociales ainsi que des représentants des usagers, patients, habitants. C’est la diversité des acteurs qui permet de mener à bien les projets.

Chaque décision qui est prise est basée sur un fonctionnement collaboratif et équilibré sans hiérarchie ni de prédominance d’une profession par rapport à une autre.

Les membres de la CPTS Paris 13 sont contributeurs, chacun apporte son temps et ses compétences aux projets dans le but d’améliorer la qualité de travail des professionnels de santé comme la qualité de prise en charge des patients ou des usagers.

La communauté est formée et responsable. Chaque professionnel est engagé dans une démarche continue d’amélioration de la qualité.

Enfin, la CPTS est un service de proximité. Ses membres répondent aux besoins d’un territoire : le 13ème arrondissement de Paris.

Pour respecter nos engagements envers la population, nous mettons en place, chaque année, des actions prioritaires de santé.

Quelles actions la CPTS Paris 13 a-t-elle menées 2020 et 2021 ?

Le Pôle Santé Paris 13 mène chaque année plusieurs actions. Malheureusement, en 2020, certaines se sont arrêtées à cause de la pandémie.

Parmi les actions menées :

  • Inauguration du nouveau local de la CPTS Paris 13, rue Guyton de Morveau.

  • Signature des Accords Conventionnels Interprofessionnels (ACI) en janvier 2020. Ils sont menés entre les syndicats des professionnels de santé et l'Assurance Maladie. Ils ont permis de définir des financements pour les CPTS, perçus selon certains critères.

  • Interventions dans les résidences sociales du 13ème arrondissement : la CPTS a proposé des actions de dépistage des pathologies chroniques mais aussi des permanences de vaccination et des ateliers thématiques (sur la nutrition, les mutuelles, etc.). 10 actions ont été annulées à cause de la crise sanitaire mais d’autres ont vu le jour comme la distribution de matériel pour faire face au virus, l’éducation aux gestes barrières et des actions de dépistage.

  • Activité Physique Adaptée (APA) : en partenariat avec l’association Viacti, la CPTS Paris 13 a réalisé 23 séances malgré la COVID-19. Ces séances sont hebdomadaires et associent la marche et des exercices de gymnastique adaptée. Elles permettent de reprendre une activité physique en douceur.

  • La visite à domicile, à destination des personnes âgées dépendantes et sans médecin traitant. La CPTS sollicite les médecins généralistes disponibles pour réaliser des visites à domicile et prendre des nouveaux patients.

De plus en plus de personnes nous adressent leur demande (80 demandes en 2020 contre 65 demandes en 2019). Cette année, la CPTS Paris 13 a permis à 60 personnes de trouver un médecin traitant.


  • Nutrition : les membres de la CPTS proposent des ateliers de cuisine diététique aux résidents de la Cité de refuge. Cela leur permet d’adapter les repas en fonction des saisons, du budget et de leur pathologie éventuelle. 3 ateliers ont eu lieu malgré la crise sanitaire.

  • La vaccination antigrippale : dans le but de contribuer à l’amélioration de la couverture vaccinale. La CPTS a proposé un webinaire aux professionnels sur la vaccination contre la grippe dans le contexte de COVID-19.

Puis elle a créé une cartographie des cabinets infirmiers et pharmacies qui vaccinent dans le 13ème. Et elle a mis en place une relance des patients non vaccinés à mi-campagne par les médecins généralistes.


  • Parcours intégré de santé et de soins des seniors (PARI3S) : le projet vise à aider les personnes âgées à gérer leur cheminement dans le système de santé et à favoriser le maintien de leur santé et de leur autonomie. En ce sens, 6 groupes de travail ont été créés. 16 réunions ont pu être organisées mais la crise sanitaire a freiné l’activité du projet.

  • Santé de la femme et périnatalité : avec la mise en place de permanences de soins sages-femmes le week-end et les jours fériés. Cette action est menée en partenariat avec l’association “Permanence de soins Sages-femmes de Paris”.

D’autres actions ont été déployées comme une demi-journée de consultation pour les ictères pendant le 1er confinement et la formation à l’IVG des sages-femmes.

  • Automesure tensionnelle : le but est de renforcer la place du pharmacien avec l’instauration d’entretiens pharmaceutiques autour de l’hypertension artérielle, et le prêt de dispositifs d’automesure tensionnelle. 134 patients ont bénéficié de ce service dans 8 pharmacies.

Une cartographie des pharmacies équipées a été créée.

  • Ouverture de nouvelles Maisons de Santé Pluridisciplinaires (MSP) : le but de la CPTS est d’être un appui pour les professionnels de santé qui souhaitent en constituer une. Aujourd’hui dans le 13ème, il y a 4 MSP, notre projet est d’en créer 5 autres dans des quartiers identifiés comme déficitaires en offre de soins. 

  • Soirées pluriprofessionnelles : plusieurs formations ont lieu chaque année. En 2020, certaines d’entre elles en partenariat avec la CPTS du 14ème et/ou la Pitié-Salpétrière (information COVID/tests antigéniques). À cause du contexte de la crise sanitaire, elles ont eu lieu sous la forme de webinar. Les sujets étaient variés : garde en EHPAD, femmes, violence et confinement, accès aux soins et précarité, etc.

  • Accompagnement et formation : durant cette année 2020, 3 stagiaires ont rejoint la CPTS (Pierre Quentin - ingénieur e-santé, Isabelle Chuor - orthoptiste, Pol Prevot-Monsacré - interne en santé publique). Plusieurs thèses ont été réalisées au sein de la CPTS (de médecine générale soutenue ou en cours et mémoire).

  • Plateforme de régulation et d'orientation : pour orienter le patient dans le bon parcours de soins COVID. Dès avril-mai 2020, la plateforme a été mise en place, 90 professionnels ont participé aux réponses téléphoniques (200 appels reçus). Aussi, une cartographie a été réalisée recensant plus de 200 numéros de téléphone sur toute la rive gauche de Paris.

  • Soins non programmés : le but est de répondre aux demandes de soins non programmés émanant du territoire. Un groupe de travail a vu le jour, associant les CPTS du 13ème et du 14ème, les Service d'accueil et de traitement des urgences de la Pitié-Salpêtrière, de Cochin et de Saint Joseph, SOS médecins, les Urgences Médicales de Paris, la permanence de soins sages-femmes de Paris, et la Garde Médicale de Paris.

Viennent ensuite les différentes actions menées dans le contexte de la crise sanitaire de la COVID-19.

La CPTS Paris 13 a réceptionné puis distribué les équipements de matériel et de protection individuelle, réalisée une cartographie des structures médicales, et créé un groupe d’entraide d’infirmière libérale du territoire.

Nous avons aussi communiqué sur la COVID-19 au travers de soirées d’informations, newsletters, webinaires, sur notre site Internet et Facebook, afin que tout le monde ait accès à l’information.

En ce sens, nous avons mis en place un centre de dépistage COVID COVISAN Paris 13-14-15, en partenariat avec la Pitié-Salpêtrière, la ville et les autres CPTS.

En raison de la crise sanitaire, plusieurs projets ont été arrêtés : 

  • Santé mentale

  • Parcours "enfants d'âge scolaire" : repérage et parcours des enfants ayant un trouble d'apprentissage

  • Action sevrage tabagique "Moi(s) sans tabac"

  • Cercles de qualité "prescription médicamenteuse" entre médecins et pharmaciens

  • Conciliation médicamenteuse, continuité et sécurisation du traitement

En 2021, plusieurs actions ont continué :

  • Paris3S a pu être déployé au printemps 2021. Aujourd’hui 20 praticiens sont formés, une quinzaine de personnes de plus de 75 ans ont rejoint le programme et une équipe a été créée pour accompagner les professionnels dans le dispositif. 

  • CCLAP, la Cellule COVID Long Ambulatoire Parisienne : pour orienter et coordonner au mieux le parcours de soins des patients atteints d’un COVID long mais aussi aider les médecins traitants lors de la primo évaluation. 

  • Mon coco (MOntez en COnnaissances et COmpétences), un programme de staffs entre professionnels de soins primaires et spécialistes médicaux. Son but ? Permettre aux professionnels de monter en compétences sur la cardiologie, la neurologie et la psychiatrie. Pour cela, trois mardis par mois, les soignants abordent l’une de ces thématiques, en trois temps : théorie, cas pratique et mise en réseau.

Grâce à la mobilisation des professionnels de santé, du social et du médico-social mais aussi des représentants des usagers, nous avançons un peu plus chaque jour dans notre mission.