CCLAP : organiser le parcours des patients COVID long à Paris
6 septembre, 2021 par
CCLAP : organiser le parcours des patients COVID long à Paris
Apolline ROUZE


Selon une étude publiée par l'Inserm en mai 2021, 60 % des patients hospitalisés présentent au moins un symptôme de la COVID-19 six mois après leur infection.

En effet, les nombreux témoignages des personnes ayant été symptomatiques, hospitalisées ou non, et les premières études en cours montrent que des symptômes peuvent persister plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

C’est ce qu’on appelle le COVID long.

Pour mieux accompagner les personnes qui en souffrent vers une guérison, les sociétés savantes émettent des recommandations et protocoles, et les professionnels de santé s’organisent sur les territoires. C’est le cas en Île-de-France, et notamment au cœur de Paris, avec la création de la Cellule COVID Long Ambulatoire Parisienne (CCLAP).

Qu’est-ce que le COVID long ? 


COVID long, quelle définition ?

L’Organisation Mondiale de la Santé, les organisations de santé de différents pays et, en France, la Haute Autorité de la Santé (HAS) se sont accordées pour définir le COVID long. 

Ainsi, la HAS précise que les patients souffrant d’un COVID long répondent à 3 critères :  

1. Épisode initial symptomatique de la Covid-19 :

  • Soit confirmé par un test PCR positif, un test antigénique positif ou une sérologie positive

  • Soit probable, avec au moins 3 symptômes survenus brutalement, parmi : fièvre, maux de tête (céphalées), fatigue, douleurs musculaires (myalgie), essoufflement (dyspnée), toux, douleurs thoraciques, diarrhée, douleurs lors de la déglutition (odynophagie)

2. Présence d’au moins un des symptômes initiaux au-delà de 4 semaines après le début de la phase aiguë de la maladie.

3. Présence de symptômes initiaux et prolongés non expliqués par un autre diagnostic sans lien connu avec la Covid-19.

COVID long : quels sont les symptômes ? 

Les symptômes du COVID long (ou symptômes prolongés de la Covid-19) varient d’une personne à l’autre. Ils sont nombreux et peuvent concerner tous les organes.

Les symptômes les plus courants 

  • Une fatigue persistante

  • Un essoufflement (on parle aussi de dyspnée)

  • Une toux sèche (pouvant provoquer des irritations et une inflammation)

  • L’altération, voire la perte, de l'odorat et du goût (qui peut affecter l’appétit)

  • Des douleurs thoraciques (ou oppression, palpitations)

  • Des douleurs à la tête (on parle de céphalées)

  • Des douleurs musculaires

D’autres symptômes du COVID long

D’autres symptômes peuvent aussi persister, selon les personnes : problèmes cutanés, irritabilité, anxiété, troubles du sommeil, troubles de la mémoire et de la concentration, douleurs abdominales, problèmes de transit, perte d’appétit, fièvre et frissons, acouphènes.

Des symptômes plus graves

Des complications peuvent apparaître, notamment suite à une hospitalisation en réanimation : rénales, digestives, pulmonaires, neurologiques, nutritionnelles (dénutrition notamment). 

Source : Réponses rapides dans le cadre de la Covid-19 : Symptômes prolongés suite à une Covid-19 de l’adulte - Diagnostic et prise en charge, février 2021, HAS


Comment soigner un COVID long ?


La HAS et le Ministère des Solidarités et de la Santé ont publié de nombreuses recommandations pour aider les professionnels de santé à se former, à diagnostiquer et à prendre en charge un COVID long.

L’objectif de ces recommandations ? 

  • Éviter l’errance médicale

  • Éviter le recours à des traitements non adaptés

  • Éviter une hospitalisation

  • Informer et former les professionnels de santé à la prise en charge

  • Accompagner les patients souffrant de COVID long

  • Continuer la recherche pour mieux connaître et mieux prendre en charge le COVID long

Dans la plupart des cas, la prise en charge de ces symptômes prolongés de la COVID-19 peut être réalisée par des professionnels de soins primaires (médecins généralistes, kinésithérapeutes, infirmiers, diététiciens, orthophonistes, etc.).

1. Le médecin traitant réalise une primo-évaluation du COVID long

Le médecin traitant est la porte d’entrée des patients souffrants de symptômes prolongés. Ainsi, il a pour missions de :

  • Repérer ces patients

  • Éliminer les diagnostics sans lien avec la COVID-19

  • Rechercher des complications nécessitant une prise en charge urgente

  • Rechercher une décompensation d’une maladie sous-jacente 

  • Évaluer l’état actuel et de l’impact physique, psychologique et sur la qualité de vie

  • Réaliser un examen clinique au repos et l’effort

  • Prescrire éventuellement des examens complémentaires, ou orienter vers un avis spécialisé

2. Le médecin traitant, en coordination avec d’autres soignants, réalise un projet personnalisé de soins

Suite au diagnostic, le médecin traitant peut proposer, si besoin, une prise en charge pluriprofessionnelle (kinésithérapeute, diététicien, orthophoniste, etc.).

Le médecin établit, avec le patient, un projet personnalisé de soins. Celui-ci définit la prise en charge, le suivi, sa fréquence et les professionnels de santé impliqués.

Lutter contre le COVID long nécessite :

  • Un temps de récupération plus ou moins long en fonction des personnes (en général, quelques mois)

  • Une bonne hygiène de vie : alimentation équilibrée, sommeil, limitation de l’alcool, du tabac, et des excitants

  • Du repos

  • La reprise progressive d’une activité physique quotidienne

  • Éventuellement : une réadaptation à l’effort et/ou une réhabilitation respiratoire avec un kinésithérapeute, une thérapeutique nutritionnelle avec un diététicien, un soutien psychologique (si anxiété par exemple)

Ainsi, le médecin traitant diagnostique, assure le suivi et la coordination des soins, et oriente vers des professionnels de santé si besoin (kinésithérapeute ou diététicien par exemple).

En Île-de-France, l’Agence Régionale de Santé (ARS) a créé une équipe d’appui régionale pour coordonner la mise en place d’un parcours COVID long.


Pour les patients plus complexes, une cellule de coordination post-COVID peut être sollicitée pour informer, orienter ou accompagner des professionnels et des patients vers un diagnostic et une prise en charge adaptée.

N.B. : Les patients en situation très complexe, poly-symptomatiques (par exemple suite à des séquelles de réanimation) peuvent avoir besoin d’un recours hospitalier.

Sources :
Quelle organisation pour le parcours de Covid long en Île-de-France ?, 12 août 2021, ARS Île-de-France
Recommandations d’organisation du suivi des patients présentant des symptômes prolongés suite à une COVID-19 de l’adulte, 23 mars 2021, Ministère des Solidarités et de la Santé
Coronavirus Covid-19. Covid long et rétablissement, 19 mars 2021, Santé.fr


Des cellules de coordination post-COVID

Plusieurs cellules de coordination post-COVID ont émergé, avec pour missions :

  • Pour les patients en situation complexe et leur entourage : l’information et l’orientation vers les professionnels de santé, sociaux et médico-sociaux 

  • Pour les professionnels de santé : l’appui à la coordination des parcours de santé des patients post-COVID

Patients, aidants et professionnels de santé peuvent ainsi solliciter ces cellules d’appui. Elles informent, orientent, évaluent les besoins, identifient les bonnes ressources, et coordonnent la mise en place du suivi COVID long.

Le médecin traitant - ou tout professionnel de santé - peut solliciter ce dispositif pour accompagner au mieux un patient qui nécessite plusieurs interventions ou qui a des problématiques médico-psycho-sociales cumulées.

La cellule d’appui peut aider à trouver des solutions : coordination des évaluations et examens complémentaires, planification et organisation des interventions et rééducations, etc.


CCLAP : la Cellule COVID Long Ambulatoire Parisienne

Afin d'orienter les patients diagnostiqués "COVID long" dans les structures adaptées à leurs situations et leurs besoins, la plateforme CCLAP a vu le jour mi-juillet 2021 à Paris. 

La cellule CCLAP, c’est :

  • Une interaction en aval de la primo-évaluation réalisée par le médecin traitant 

  • Une aide pour les médecins traitants pour réaliser la primo-évaluation (fournir des trames d'entretien notamment)

  • Une orientation et une coordination des parcours des patients subissant un COVID long complexe


Si vous avez des symptômes de COVID long, contactez votre médecin traitant ou la cellule CCLAP : 
Numéro de téléphone : 01 83 81 19 19 
Adresse e-mail : contact@cclap.fr